Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

5 Ans De Galere! Et Ça Continue ! !

  • : * 5 ANS DE GALERE ! *ET ÇA CONTINUE ! *
  •  * 5 ANS DE GALERE ! *ET ÇA CONTINUE ! *
  • : Le système capitaliste arrive a sa fin, il détruit les peuples et la planète, il faut que naisse une troisième voie ANTICAPITALISTE Qui met a genoux les Banksters, les lobbys et les direigeants de multinationales ! !
  • Contact

  • didiergrassineau
  • travailleur énervé par le fossé qui se creuse de plus en plus entre les ouvriers et les nantis. qui a augmenté avec Sarkozy et ça continue avec Hollande ! ! !
  • travailleur énervé par le fossé qui se creuse de plus en plus entre les ouvriers et les nantis. qui a augmenté avec Sarkozy et ça continue avec Hollande ! ! !

5 ANS DE GALERE !!!!

Recherche

Archives

13 février 2012 1 13 /02 /février /2012 11:17

 

Salut a toutes et tous,
On n’arrête pas de nous seriner avec cette fameuse dette, on nous culpabilise mettant sur le dos de chaque français une partir de la somme, il y a même des sites ou un compteur tourne augmentant de dizaines d'euros par seconde,alors deux questions, une est-ce qu'on se fout pas de nous ? deux cette dette est-elle légitime ?
Pour la première question: Qui sont ceux qui nous parlent de la dette ?
Fillon.jpgA tout seigneur tout honneur, prenons le N°1du gouvernement, le plus gros menteur a mon avis, c'est le monsieur a gros sourcils surnommé par ses amis «  courage Fillon » vous avez bien entendu reconnu le collaborateur de Nicolas appelé parfois premier sinistre moins souvent  premier ministre, il a déclaré en Septembre 2007 en Corse :  Je suis à la tête d’un état qui est en situation de faillite sur le plan financier, je suis à la tête d’un état qui est depuis 15 ans en déficit chronique, je suis à la tête d’un état qui n’a jamais voté un budget en équilibre depuis 25 ans. Ça ne peut pas durer ...Et depuis on n’arrête pas d’entendre Ben ..de toute façon on peut rien faire les caisses sont vide ! .  On n'a plus de sous ? Ah bon ? pourtant le PIB de la France c’est a dire la richesse créée par les travailleurs a été de 2000 milliards d’euros l'année dernière soit la cinquième position dans le monde sur 192 pays !  et même si la fameuse croissance après laquelle tout le monde court jusqu'à vouloir l’attraper avec les dents, n'a été augmenté pour 2011 que de 1.7%  ça fait quand même 34 milliards de plus !
Tout ça pour dire qu'il faut se méfier des petites phrases, comme celle ci sur la casse des retraites : On vit plus longtemps, il faut donc travailler plus longtemps « ..Oui mais dans quel état ? Et si on trouve ! Car avec 4 millions et demi de chômeurs c'est vraiment pas facile ! Encore un mensonge mais ceci est un autre sujet de débat .
Autres bêtes de scènes se sont les économistes médiatiques, qui sont-ils  ?  Tout d'abord vous savez ce que l'on dit des économistes …. Ce sont les seuls qui se trompent plus que les météorologues ! Le calife Attali avait bien dit qu’il ne voyait pas l’euro passer Noël ! Nous avons passé la chandeleur et même si cette monnaie se porte mal elle bouge encore !
Mais de plus est ce que ces fameux économistes qui sont pour la grande majorité, professeurs d'université sont impartial ? Ou touchent-ils bien plus d'argent ailleurs ? 
Mais avant de parler de quelques uns, deux journalistes canal historique parmi tant d'autres :
Jean Marc Sylvestre,
Jean Marc SylvestreQui a sévit a France Inter puis a TFI, BFM Tv et maintenant LCI, filiale de TFBouygues, il se dit lui même libéral, il bien eu une petite piqure d'humanisme quand il a eu une maladie nosocomiale et qu'il s'est aperçu de la qualité des soins du service hospitalier public, il avait même écrit un livre titré «  Une petite douleur a l'épaule gauche «  Mais depuis la douleur est partie et le capitalisme est revenu faire un gros bourrelet de cicatrisation
En juillet 2004 (le 14 juillet 2004), Nicolas Sarkozy, ministre de l’économie et des finances, a décoré personnellement Jean-Marc Sylvestre de la médaille d’officier de la légion d'honneur .
 

 

 

Jean Pierre Gaillard :
 Jean Pierre Gaillard72 ans au prune ! et toujours heureux quand la bourse monte, lui a sévit partout radios, journaux, télés, jusqu'à 20 interventions quotidiennes sur France-Info, 7 passages vidéo par jour, maintenant sur LCI, il est toujours au palais Brongniart qui a fermé mais ou il travaille pour la cote bleu qui avait été rachetée par son père en 1960 et dans laquelle il a fait entrer son fils depuis 15 ans, il s'est fait un petit studio vidéo pour continuer a sévir.
Coté économistes médiatiques :
 

 

 

Olivier Pastré
Olivier Pastré + JM SylvestreMonsieur tout va mal soyons positif ! Que l'on entend a France Culture, a BFMtv entre autre, dont le patron,Alain Weill a été décoré de la Légion d'Honneur en 2007 par Jean-François Copé et dont l'épouse Isabelle Weill a été candidate aux élections régionales en 14ème position sur la liste UMP des Hauts-de-Seine .
  

 

 

 

 

 

Elie Cohen

Elie CohenLe rondouillard sursauteur  hé bien il est aux conseils d'administration
d'EDF énergies nouvelles, de Steria, une entreprise d'informatique qui travaille avec la BNP, et le ministère de la défense par exemple et de Pages jaunes, il fait parti des soutiens a Hollande .



 

 

 

 

 

Daniel Cohen
Daniel CohenLui est fort, il est parait-il spécialiste de la dette souveraine et il a conseillé Papandréou !... On a vu le résultat ! Peut' être par ce qu'il s'est déclaré Strauss-kahnien ?
il est également conseiller à la banque Franco-Américaine Lazard spécialiste en fusion-acquisition ! Il a également participé, avec la Banque Mondiale, à l'initiative de réduction de la dette des Pays Pauvres Très Endettés (initiative PPTE)
Il est aussi au conseil de surveillance du journal le monde
 

 

Jean Hervé Lorenzi :
Jean-Hervé Lorenzi

Qui est dans le staff du candidat Hollande,

Il est conseiller pour la banque Rothschild,
BNP-Paribas,
Crédit Foncier de France,             
EulerHermes qui est une société d'assurance crédit,
Eramet qui est une entreprise minière et métallurgique,
l' Afon, qui est une association pour lés téléphones mobiles dans laquelle il y a Bouygues, Orange et SFR, 
Membre du  Conseil d’analyse économique ou CAE est une instance composée d'économistes reconnus de sensibilités diverses qui conseille le Premier ministre français. D'après ses statuts, sa mission est « d'éclairer les choix du gouvernement en matière économique ».Christian de Boissieu en est le président depuis 1997
Il est aussi membre du conseil d’orientation de l'Institut Montaigne L’institut Montaigne est un think-tank (réservoir d'idées) créé  par Claude Bébéar, président d'honneur du groupe AXA dont la moitié des activités est dans les assurances vie et retraites privées .
 

 

Christian de Boissieu :
Christian de BoissieuAlors lui, c'est ou c'était un super cumulard, je dis c'était car depuis 2009 nombre de journalistes sérieux critiquaient ses relations avec la finance et depuis 6 mois environ il aurait abandonné des postes comme président ou consultant certainement parce qu'en Juin il a été nommé dans le Collège de l'Autorité des marchés financiers (AMF)
Il avait donc des activités dans :
La finance a Monaco,
a la chambre de commerce et d'industrie de Paris,
a Rexedo qui est un centre privé de recherche économiques proche du patronat,
a l’autorité des marchés financiers,
il traine aussi dans les ministères de la défense, de l'agriculture, de la recherche , au cabinet Ernst and Young dont l'activité porte essentiellement sur l'audit de banques, d'assurances et de fonds et sur le conseil en fiscalité, un peu comme les agences de notation, a la banque Neuflise qui est une banque d'affaire franco-Hollandaise,
Dans un fond spéculatif du Crédit Agricole … Et j'en passe ! 
Mais ne vous inquiétez pas il lui reste quelques jetons de présence comme expert au conseil Européen, consultant de la Banque mondiale, conseiller au sein de la Banque de France, et de l'Institut européen des fusions-acquisitions.
Il a été membre de la Commission pour la libération de la croissance française dite commission Attali
Parmi ceux qui influent par en dessous sur notre politique, il y a aussi Le Cercle des Économistes qui contrairement a ce que l'on pourrait croire est une officine privée qui «  conseille «  le gouvernement, bon j’arrête là, la liste est longue de ces économistes de garde, a l'inverse il y a ceux qui se nomment les économistes atterrés, atterrés des résultats de cette économie capitaliste débridée, mais ceux là vous ne les entendre ni sur Europe 1, ni sur RTL, ni sur RMC, l'année dernière ils sont passés moins de 10 fois a France Inter et France Culture, vous pouvez les retrouver sur leur site :  http://atterres.org/ , ils informent et vendent des livres instructifs et pas cher .
Alors pourquoi je vous dit tout ça ? Parce ce que ce n'est pas avec ce genre de gugusse que vous allez entendre parler de nationalisation des banques de dépôts, ou  de les regrouper en un pool unique comme le préconise le NPA, de taxation réellement sérieuses des transactions boursières, d'un impôt juste sur les bénéfices des grandes et très grandes entreprises, de suppression des niches fiscales financières ou d'une réelle chasse des transfuges et des paradis fiscaux .
Passons aux choses sérieuses
Historique de la dette
La dette existe depuis très longtemps avant même la création de l'argent on a retrouvé des tablettes mésopotamienne datant de 2600 ans avant JC ( non pas Jacques Chirac ! Bien plus vieux ! )  sur ces tablettes il est indiqué que de la nourriture ou des matériaux étaient prêtés, la garantie étant de futures récoltes, des animaux voir des personnes de la famille qui devenaient des esclaves de la dette, la pierre de rosette datée de 196 avant JC écrite en trois langues ce qui a permit a Champollion de comprendre les hiéroglyphes de l'écriture égyptienne avait entre autre comme sujet un décret sur la suppression de l'esclavage pour dette .
Mais venons a l'époque de notre JC a nous et a notre dette,
Composition de la dette
Tout d'abord nous parlons de la dette publique c'est a dire  État, Sécurité Sociale et   collectivités locales qui est dans les 1700 milliards soit environ 87% du PIB car si l’on parle de la dette brute ( état, ménages et entreprises) on  atteint les 210% soit 4200 milliards .
La dette publique Française est détenue a environ 68% par des étrangers donc 32% par des Français
Parmi les étrangers il y a 16% de la zone Euro, ça monte a 40% pour les 27 pays de l'UE + la Suisse et donc 18% pour le reste de la planète
Concernant la partie Française, vous avez souvent entendu que les collectivités locales dépensaient trop et que c'était a cause d'elles que la dette ne diminuait pas en réalité la part Française de la dette est due a 79,4% par l'état, 9,1% par les collectivités locale, 8,5% par la CADES, la Caisse d' Amortissement de la Dette Sociale et 3% pour les autres administrations de la sécu .
 

Il est difficile de connaître en détail qui détient la dette car la loi française l'interdit mais un think tank Fondapol dit qu'une large majorité des créanciers étrangers sont des banques, des sociétés d'assurance ou des fonds de pension .
Les créanciers Français sont avant les banques les sociétés d'assurance-vie ce qui poserait problème envers les petits épargnants si on supprimait purement et simplement toute la dette sans réflexion .
En deux, pourquoi cette dette serait-elle illégitime ?
Qui nous a fourré dans ce pétrin ? Et bien ça a commencé le 3 Janvier 1973 lorsque le couple Giscard Pompidou a décidé de faire une loi surnommé loi Rothschild car Pompidou avait été directeur général de cette banque, depuis nous ne pouvons plus emprunter de l'argent a la banque de France a un taux d’intérêt nul ou quasi nul, ou « battre monnaie » l'état est obligé de passer par les banques privées qui se servent  a la BCE et transferts aux états avec bien entendu un taux  plus élevé, ça a été répercuté en 1994 dans le traité de Maastricht puis celui de Lisbonne, quel en a été la répercussion ? En 1979 la dette cumulée de la France c'est a dire intérêt plus capital était de 229,2 milliards, ainsi, entre 1980 et 2006, la dette a augmenté de 913 milliards d'euros, alors que nous avons payé 1176 milliards d'euros d'intérêts . Si nous n'avions pas eu à emprunter ces 913 milliards d'euros sur les marchés monétaires, c'est-à-dire si nous avions pu créer notre monnaie, la dette qui était de 229 milliards d'euros début 1980 aurait été totalement remboursée en 2006 grâce aux  263 milliards d'euros économisés et nous disposerions en plus d'un solde de trésorerie positif de 263 - 229 = 34 milliards d'euros
Que proposent les partis pour éradiquer la Dette ?

Aucun sauf le NPA, Lutte Ouvrière ou la FASE ne parlent d'éradiquer la dette ou au moins faire un audit, la seule solution pour eux, la rigueur plus ou moins forte, la recherche d'un budget en équilibre, donc la diminution des ressources et du nombre de fonctionnaires dans les ministères, assortit pour certains d'une augmentation de la TVA , quelques coups de rabots dans certaines niches mais pas plus . Personne ne parle de l'illégalité de cette dette
En Conclusion
J’étais contre un audit de la dette me disant que la solution était simple : Déclarer l’illégitimité de cette dette et décider d’un trait de plume de l’effacer . Mais en faisant cette petite recherche, j'ai changé d'avis je pense maintenant que cet audit serait un bon exercice pédagogique pour expliquer ces 40 ans au minimum de dérives capitalistes  et comment y remédier, et pourquoi pas demander un référendum ?
Alors n'hésitez pas a aller sur le site pour un audit citoyen et signer  la pétition .  http://www.audit-citoyen.org/

Merci








Partager cet article

Repost 0
Published by didiergrassineau - dans politique
commenter cet article

commentaires

Richard 13/02/2012 16:45


Selon Fondapol, "une large majorité des créanciers étrangers sont des banques, des sociétés d'assurance ou des fonds de
pension". Voila le discours habituel des commentateurs officiels systématiquement rabâché par les médias et donc communément admis. 'Anonymiser' les principaux bénéficiaires de la dette, en
l’occurrence les principaux actionnaires de ces banques, sociétés d'assurance et fonds de pension, met ces derniers à l'abri de la curiosité populaire sinon de sa vindicte, et de plus dilue leur
responsabilité dans une bien relative richesse commune. Casser ces "jouets" fort rentables pour certains reviendrait en effet, si rien n'est prévu pour en sauvegarder la trésorerie, à ruiner le
petit épargnant, l'assuré et le retraité. Évidemment rien n'est fait pour rassurer les usagés de ces monstres de la finance bien au contraire, tout est fait pour leur faire
peur.